SPORTING CLUB LANNILIS : site officiel du club de foot de LANNILIS - footeo

SC LANNILIS INFOS DIVERSES


 
   




 

 

 

Bienvenue le bénévole

 

Un bénévole, qu'est-ce que c'est ?

 

Le BENEVOLE (Motivus Benevolus) est une espèce bipède descendant d’Homo Sapiens que l’on rencontre principalement dans son habitat naturel LE MONDE ASSOCIATIF où il se réunit avec ses semblables. Les bénévoles se regroupent après le coucher du soleil suite à un signal mystérieux, LA CONVOCATION . Ces regroupements peuvent durer jusque tard dans la nuit. Ce qui expliquent que les bénévoles aient souvent les yeux cernés à l’image de l’ours à lunettes d’Amérique du Sud (tremarcos ornatus).  

Il a la particularité d’utiliser une partie de son temps libre à s’occuper des autres et particulièrement des enfants des autres, là ou la majorité des Homo Sapiens modernes se contente d’occuper ce temps libre à vaquer à ses occupations personnelles.

On les rencontre aussi en divers endroits,  discutant ferme sur la meilleure façon d’animer une manifestation ou de trouver des recettes supplémentaires pour boucler le budget. 

La voiture personnelle et le téléphone portable sont des appareils beaucoup utilisés par le bénévole et qui lui prennent beaucoup de son temps et de son argent. Mais ces instruments lui permettent de régler les petits problèmes qui se posent à lui au jour le jour. 

L’ennemi héréditaire du bénévole est le "YAKA" (nom populaire) dont les origines n’ont pu être déterminées à ce jour. Le "yaka" est aussi une espèce de bipède, mais celui-ci se caractérise surtout par une grande langue et un cerveau très petit qui ne lui permet de connaître que deux mots : "y’a qu’à", ce qui explique son nom. Une des particularités du "yaka" et de ses acolytes les "FAUTQU'ON" et les "YAPUKA", est l’inaptitude à se reconnaître. 

Le "yaka" et ses acolytes sont virulents surtout en groupe, au milieu des leurs. Bien abrités dans la cité anonyme, ils attendent. Ils attendent le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer leur venin qui atteindra leur adversaire et provoquera chez celui-ci une maladie très grave : LE DÉCOURAGEMENT.

Les premiers symptômes de cette maladie implacable se manifestent rapidement : absence de plus en  plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent, sur le sujet atteint, un bon fauteuil et la télévision.

Décimés par le découragement, LES BÉNÉVOLES RISQUENT de DISPARAITRE. Il n’est pas impossible que, dans quelques années, leur existence ne soit plus mentionnée que dans quelques très rares ouvrages scientifiques où l’on relatera les recherches pour comprendre les raisons de leur disparition.

Les "yaka" et leurs acolytes, avec leurs petits cerveaux et leurs grandes langues, se rappelleront alors avec nostalgie du passé pas si lointain où le bénévole abondait et où leurs enfants pouvaient s’adonner à moindre coût à leurs occupations favorites, qu’elles soient sportives ou autres.

Le yaka prolifère, contrairement au bénévole qui a du mal à augmenter ses effectifs. Il n’est donc pas possible que les bénévoles, décimés par le découragement, disparaissent et que dans quelques années on ne rencontre plus cette espèce que dans les zoos.

 

Alors, pour tromper leur ennui, les yakas avec leur très petit cerveau et leur grande langue, viendront leur lancer des cacahuètes et se souviendront avec nostalgie du temps béni où ils pouvaient le décourager impunément....

 

Vous qui lisez ces quelques lignes, si vous rencontrez un jour un bénévole, sachez qu’il s’agit d’une espèce très utile en voie de disparition : 

  protégez-le...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le football et son "jargon"

Il faut tout d’abord être calé en cuisine.

Ainsi ne soyez pas surpis d'entendre :

Envoyer au casse-croûte. Il ne s’agit pas de l’heure la mi-temps, durant laquelle les joueurs se régalent de sandwichs ou autres préparations sur le pouce, mais d’un joueur qui va s’empaler dans la défense en voulant aller droit au but tout seul comme un grand.

Dans une vie sans football, on dirait aller au casse-pipe.

 

Des escalopes sur la pelouse. Loin d’être le surnom donné aux joueurs ou aux mollets ramollos dont certains seraient parés, ces escalopes désignent les morceaux de terrain retournés par les crampons.

Dans une vie sans football, le terme escalope est souvent utilisé pour désigner des bras flasques. Plus banalement, une pièce de viande.

 

Sortir une biscotte. Evidemment, on imagine mal un joueur ou l’entraîneur dégainer une biscotte de sa poche ou de sa chaussette pour grignoter. Même en cas d’hypoglycémie avérée. Cela concerne l’arbitre, dont on dira qu’il "sort une biscotte" quand il brandit un carton jaune.

Dans une vie sans football, la biscotte tombe toujours du côté beurré. Si vous ne voyez pas le rapport avec ce qui est écrit précédemment, sachez que je ne vois pas non plus celui entre le carton et la biscotte.

 

Une passoire. Cette fois, c’est le gardien qui en prend pour son grade avec cette expression "quelle passoire ce gardien". Inutile de vous faire un dessin, le gardien est une passoire lorsqu’il laisse passer le ballon dans les buts. Le traiter de nouille serait sans doute moins apprécié. Surtout si le gardien est français dans un match contre l’Italie.

Dans une vie sans football. Non, laissons tomber ce gimmick, il n’y a pas de vie sans football !

 

Les gants en peau de pèche. Le seul joueur ayant des gants étant le gardien de but, il est aisé de comprendre que c’est encore de lui dont il s’agit. Ces gants ne sont pas plus en peau de pêche que son short en simili cuir ou ses chaussettes en laine d’Alpaga. Cette expression est d’usage lorsque le gardien fait une boulette ou laisse échapper le ballon.

Non content d’être une passoire, c’est une passoire avec des gants en peau de pêche, un vrai monsieur Patate en somme. Le voilà rhabillé pour la saison.

 

Bouffer la feuille. S’il vous arrive de voir un homme en short sur un terrain en train de déguster des feuilles, deux solutions : soit vous téléphonez au 15 le plus vite possible, soit vous vous êtes trompé de chaîne et êtes tombé sur Koh-Lanta. Car, "bouffer la feuille" c’est simplement une expression qualifiant l’attaquant qui manque un but facile. La feuille faisant référence à la feuille de match.

Ceci est une image, n’allez pas "bouffer votre feuille" de pronostics en cas d’échec. On vous avait dit de ne pas miser sur les Bleus.

 

Vendanger une occasion. S’il est plus commun d’entendre parler de vendanges lorsqu’on récolte le raisin, le football en a décidé autrement. On dit qu’un joueur vendange une "occase’" quand sa frappe est allée là où elle ne devait pas : le ballon est bien parti mais pas en direction du but.

En gros, le joueur a lamentablement raté le but.


Il faut ensuite connaître les termes propres aux vacances ou au farniente.


Planter sa tente. Moi, Tata Paulette, j’ai été choquée qu’on puisse vouloir planter sa tante. Après réflexion, j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’un joueur qui abandonne sa tante ou qui confond le terrain avec un camping. Un attaquant qui plante sa tente est celui qui reste toujours devant ou hors-jeu, auquel on ne pourra jamais faire de passe. 

De l’inconvénient d’écouter les matchs à la radio, sans les images, les mots ne résonnent pas de la même façon.

 

Oublier de détacher sa caravane. Inutile de sortir de l’ENA pour concevoir qu’on avance moins vite avec une caravane accrochée à sa voiture. On attribue cette expression à un joueur quand ce dernier est à la traîne, qu’il court lentement. Comme s’il traînait un boulet.

Parfois, il faut en traîner 11 des boulets. Ca en fait des caravanes.

 

Faire banquette. Tel un vacancier qui passerait la journée sur son transat, le joueur de football qui fait banquette est celui qui reste sur le banc de touche, et qui ne joue pas.

Faire banquette en Afrique du sud est certainement plus intéressant touristiquement parlant que de faire transat à la Roche-sur-Yon.

 

Jouer dans un fauteuil. J’aurais immédiatement pensé à ceux qui regardent le match à la télé en le vivant comme s’ils étaient sur le terrain, bière en plus à la main. Que nenni ! Jouer dans un fauteuil signifie être à l’aise dans le jeu, jouer tranquillement.

A l’aise Blaise, cool Raoul, tranquille Emile.

 

Prendre un aller-retour avec le sac à dos et le piolet. Les férus de montagne et d’escalade ne voient certainement pas le lien entre l’expression et le football. A vrai dire, moi non plus. Elle est utilisée lorsqu’un joueur subit une faute et doit sortir sur une civière.

D’aucuns disent parfois que c’est du chiqué, mais "cela ne nous regarde pas"!

 

Se prendre une valise. J’ai rarement vu des voyageurs énervés au point de se lancer une valise à la figure. En revanche, lors de certains matchs, on dit qu’une équipe s’est pris une valise lorsqu’elle a connu une lourde défaite.

Ajoutez à cela se prendre une veste et un râteau, les joueurs sont parés pour aller faire des pâtés de sable en attendant le prochain avion.

 

Mouiller le maillot. Oubliez le maillot de bain et autres concours de t-shirt mouillés. Mouiller le maillot signifie mettre toute son énergie dans un match. Evidemment si vous ne regardez que ceux de l’équipe de France vous ne pouvez pas comprendre.

Sinon, mouiller le maillot, ça veut dire que les joueurs transpirent beaucoup tellement ils se donnent, mais c’est moins glamour.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PARLONS le MEME LANGAGE

 

OBJECTIF

 

Parler le même langage, à tous les niveaux, afin que les joueurs aient des repères identiques.

 

* TECHNIQUE

 

Définition : c’est l’art de maîtriser et d’utiliser le ballon.

 

* Passe : transmission du ballon à un partenaire

 

* Passe courte : passe au sol de 3 à 10 mètres (selon les catégories)

 

* Passe longue : passe de plus de 25 mètres (jeu long)

 

* Centre : passe du côté vers l’axe dans la zone de finition

 

* Transversale : passe longue aérienne d’un côté du terrain à l’autre côté

 

* Contrôle : action de maîtriser le ballon

 

* Contrôle orienté : action de maîtriser le ballon en modifiant sa trajectoire

 

* Amortie : action de maîtriser un ballon aérien

 

* Volée : frappe du ballon sans contrôle d’un ballon aérien

 

* Demi-volée : frappe du ballon au moment où celui-ci rebondit

 

* Déviation : prolonger un ballon sans contrôle en modifiant sa trajectoire, pour un partenaire ou soi même

 

* Remise : rendre le ballon à son partenaire, sans contrôle, dans le sens opposé à la première passe

 

* Conduite : progresser individuellement avec le ballon dans un espace libre

 

* Feinte : action de tromperie pour enchaîner

 

* Dribble : éliminer ballon au pied, au moins un adversaire et enchaîner

 

* Duel : lutte entre  deux joueurs pour la conquête du ballon

 

* Jeu aérien : tous les gestes techniques effectués lorsque le ballon est en l’air

 

* Tir : frappe au but

 

 

* TACTIQUE

 

Définition : réponse spontanée d’un joueur ou d’un groupe de joueurs à un problème de jeu, tant sur le plan offensif que défensif

 

* Appel : déplacement du joueur vers un espace libre avec pour intention de recevoir le ballon ou de créer un espace libre pour un partenaire

 

* Appui : joueur situé devant ou à la hauteur du porteur du ballon qui s’en approche pour lui proposer son aide

 

* Soutien : joueur situé en arrière du porteur du ballon qui s’en approche pour lui proposer une solution

 

* Une deux : échange de passes sans contrôle, face à un ou deux adversaire (s) permettant de les éliminer

 

* Interception : récupérer, en anticipant, le ballon adressé par un adversaire à son partenaire

 

* Intervalle : espace entre 2 joueurs ou entre 1 joueur et une des limites du terrain

 

* Espace libre: zone de terrain momentanément inoccupée

 

* Créer un espace : provoquer le déplacement de l’adversaire pour créer une zone libre

 

* Utiliser 1 espace : exploiter une zone libre

 

* Attaque placée : progression collective visant à déstabiliser un bloc défensif bien en place

                             Rechercher le déséquilibre collectif ou individuel par une conservation et une progression du ballon

 

* Attaque rapide : action offensive dans le sens de la profondeur, visant par sa rapidité, à profiter d’un déséquilibre défensif adverse.

                            Rechercher le joueur lancé dans l’espace entre le but et les défenseurs pour garder un temps d’avance

 

 

 

INFORMATION DE DERNIÈRE MINUTE !!!

Vendredi 17 Août à partir de 20h00 au Gymnase de KERGROAS

LOTO du SCL avec de nombreux bons d'achat et lots à gagner...


Alors que les vacances se poursuivent...

C'est (déjà) la rentrée du foot

Les U19 nés en 2000, les U20 nés en 1999 et les SENIORS nés avant 1998 ont repris les entraînements depuis le Lundi 30 Juillet 2018 à 18h45 à MÉZÉOZEN avec Jean-Christophe BALCON (06.86.03.88.10) et Laurent ROOS (07.78.37.53.75). Les entraînements pendant le mois d'août se déroulent les lundis, mercredis et vendredis.


Les U18 nés en 2001 ont repris les entraînements depuis le Lundi 30 Juillet 2018 à 18h45 à MÉZÉOZEN avec Jacques JADÉ (06.06.73.20.08). Les entraînements pendant le mois d'août se déroulent les lundis, mercredis et vendredis.

Les U17 nés en 2002 et les U16 nés en 2003 reprendront le lundi 20 Août 2018 de 17h30 à 19h00 MÉZÉOZEN avec Philippe BLONDÉ (06.08.18.61.67) pour les U17 et avec Aurélien MARC (06.82.12.16.37) pour les U16. les entraînements pendant le mois d'août se déroulent les lundis, mardis, mercredis et vendredis

Les U15 nés en 2004 et les U14 nés en 2005 reprendront le Lundi 20 Août 2018 de 16h45 à 18h15 à BOURG BLANC avec Maxime PETIT (06.77.08.18.28) pour les U15 et avec Mickaël MORIOT (06.62.29.07.14) pour les U14. les entraînements pendant le mois d'août se déroulent le lundi 20, le mardi 21, le jeudi 23, le lundi 27, le mercredi 29 et le vendredi 31

Les U13 nés en 2006 et les U12 nés en 2005 reprendront le --- à MÉZÉOZEN avec Stéphane MAUDIRE (06.22.42.26.35) A CONFIRMER dans les prochains jours !

Les U11 nés en 2008 et les U10 nés en 2009 reprendront le --- à MÉZÉOZEN avec Stéphane MAUDIRE (06.22.42.26.35) A CONFIRMER dans les prochains jours !

Les U9 nés en 2010, les U8 nés en 2011, les U7 nés en 2012 et les U6 nés en 2013 reprendront le --- à KERGROAS avec Jean-Christophe BALCON (06.86.03.88.10) A CONFIRMER dans les prochains jours !

 

Si nous n’avez pas reçu le mail  (émetteur : fff@contact.fff.eu ), c’est qu’il s’est peut être glissé dans vos spams ou qu’il a été supprimé par erreur !

Pour rappel, voici le déroulement de renouvellement des licences

-          Prise de contact par la FFF par mail pour  renouvellement de licence de votre enfant.

- Contrôle et validation par le club  uniquement si transmission lors des séances de signature de : fiche administrative (à remplir sur place), photocopie du questionnaire médical (possibilité de le remplir sur place) et chèque de cotisation + photo (si demandée lors de l’inscription)

-          Validation par la FFF et envoi d’une attestation de licence sur l’adresse mail du joueur

Nous pouvons renvoyer le mail de réinscription. Pour cela , svp renvoyer par mail une demande à ach.ronan@neuf.fr pour les jeunes ou jeanluc.gouriou@orange.fr  pour le foot à 11 en y précisant le nom et prénom de votre enfant

LA BOÎTE À SUGGESTIONS...


http://s1.static-footeo.com/uploads/sclannilis/Medias/suggestion_box__mf0c54__myisc5.gif

Qu’aimeriez-vous obtenir comme informations supplémentaires sur le site ???

Contactez-moi :

philippe.blonde29@orange.fr